Parution du numéro 12 de la revue Pount

Bab-el-Mandeb a le plaisir de relayer la publication du numéro 12 de la revue Pount, cahier d’études sur la Corne de l’Afrique et de l’Arabie du Sud.

Pount N° 12 : Entre deux rives :

” Contacts, influences, emprunts,… Les contributions présentées dans ce douzième numéro de Pount illustrent ce qui – hommes ou choses – se positionne entre la Corne de l’Afrique et/ou le Yémen et le Monde. Ou bien ce qui est le résultat de leurs rencontres et de leurs échanges. Tant de rivages, tant de rives… parfois si étrangères mais si proches. Ce volume constitue cet « Étranger (2) » qu’appelait le titre « Étranger (1) » de Pount, n° 3 (2009) dont le thème, pris sous un autre angle, était pourtant le même.

Deux pages d’un récit yéménite introduisent au sujet (Fête de fin d’études) en évoquant l’appartenance humaine aux deux rives de la mer Rouge.

Puis ce sont les trajectoires biographiques d’un « coopérant » français en Éthiopie avant l’heure (Robert Linant de Bellefond…), d’une femme universitaire, érythréenne et éthiopienne assurément, mais italienne aussi (Souvenirs d’Elena Sengal), d’un magnat des affaires qui, au contraire de Rimbaud, a aimé Aden et brillamment réussi dans le commerce comme dans le mécénat (Tony Besse…) et, enfin, celles de tous ces hommes et ces femmes qui ont bâti l’Érythrée (Biography and History in Giuseppe Puglisi’s Chi è? dell’Eritrea 1952).

Peu d’inventions européennes se sont aussi vite acclimatées dans la région que la presse. Voici comment le journal djiboutien Djibouti a suivi la naissance du chemin de fer (De Djibouti à Diré-Daoua, la naissance du chemin de fer…). Puis deux textes reviennent sur Le Courrier d’Éthiopie (Où en est la connaissance du Courrier d’Éthiopie ?… ; Léopold Polart et Le Courrier d’Éthiopie). Une quatrième contribution est, sous la plume de Casimir Mondon-Vidailhet, la description d’Aden et de Zeïla que publia, en 1892, le journal Le Temps pour ses lecteurs français (Aden et Zeïla…).

La troisième partie du volume nous parle de l’Éthiopie vue par un romancier sud-africain (Une héroïne éthiopienne…), d’un arbre endémique de notre région au destin mondial (Encensiers de Djibouti et d’Éthiopie), du voyage d’un mot grec en amharique (Aigue-marine, fiole et carafon…) et, enfin, d’une activité presque insolite dans un pays de pasteurs nomades, introduite à Djibouti par les Yéménites : la pêche (Pêcher à Djibouti).

Dix textes rendent compte d’ouvrages récents qui, pour certains, concernent directement le thème de ce Pount n° 12.”

 

Sommaire :

Jamal JOUBRAN, Fête de fin d’études

Lukian PRIJAC, Robert Linant de Bellefonds, conseiller juridique du ras
Tafari

Luigi FUSELLA & Joseph TUBIANA, Souvenirs d’Elena Sengal

Franck MERMIER, Tony Besse (1927-2016) : une évocation

Jonathan MIRAN, Biography and History in Giuseppe Puglisi’s Chi è? dell’Eritrea 1952

Philippe OBERLÉ, De Djibouti à Diré-Daoua, la naissance du chemin de fer vue par la presse de l’époque
(1898-1903)

Alain ROUAUD, Où en est la connaissance du Courrier d’Éthiopie ? Compléments et documents

Isabelle RAVA-CORDIER, Léopold Polart et Le Courrier
d’Éthiopie

Casimir MONDON-VIDAILHET, Aden et Zeïla fin janvier 1892

Constantin KAÏTÉRIS, Une héroïne éthiopienne dans un roman sud-africain

Al.ROUAUD, Aigue-marine, fiole et carafon : repérages
autour du mot amharique  berllé –

Jean-François BRETON, Encensiers de Djibouti et d’Éthiopie

Alexandre LAURET, Pêcher à Djibouti.

Lectures : 
W. Souny, Warsan Shire, une voix poétique féminine de la
diaspora somalienne (J.-D. PÉNEL) – D. L. Elias, The Tigre
Language of Ginda‘ (D. MORIN ) – C. Lucarelli, Albergo Italia
(A. GASCON) – B. Adjémian, La fanfare du négus (A. GASCON)
– M. Fontrier, Autour de la Notice sur l’Ogadine d’Arthur
Rimbaud (A. GASCON) – R. Joussaume & J.-P. Cros, Mégalithes
d’hier et d’aujourd’hui en Éthiopie (Al. ROUAUD) – C. Kaïtéris,
L’Éthiopie à travers le regard de ses peintres (Al. ROUAUD) –
Samson A. Bezabeh, Subjects of empires, Citizens of states.
Yemenis in Djibouti and Ethiopia. (P. M. GLAOUER) –
Habib Abdulrab, La fille de Souslov (P. BOQUIEN) – Michel
Beaujour, De la poétologie comparative (J. ROGER)

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *